La Pologne et la Hongrie ont levé leur véto. Le budget de l'Union européenne est débloqué et le fonds de relance Next Generation EU de 750 milliards d'euros est enfin libéré. Ce sommet se conclut aussi par l'engagement de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport au niveau de 1990. Ce qui ouvre la voie à l'objectif de neutralité carbone à l'horizon 2050.