À partir de l'année prochaine, nous paierons moins de retenue à la source sur nos salaires chaque mois. Grâce à un nouveau mode de calcul du précompte mobilier, le montant cotisé devrait baisser de 128 euros l'année prochaine, et 250 euros les deux années suivantes. Entraînant des remboursements moins importants chaque mois.