En Belgique, la majorité des indépendants n'a pas de site Internet d'après une étude du cabinet Acerta. Pour beaucoup d'entre eux, la publicité se fait encore par les canaux traditionnels, au risque de se couper de nombreux clients potentiels.