La politique d'assouplissement monétaire conduite par la Banque Centrale Européenne renforcerait-elle les inégalités? Oui, potentiellement, selon un des membres de son directoire. Les taux d'intérêts très bas, par exemple, tendent à creuser les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres.