Le moral des investisseurs en Allemagne, mesuré par le baromètre ZEW, a nettement dépassé les attentes des analystes, atteignant en décembre un plus haut depuis avril 2006, un bond de bon augure pour 2014.