Environ 1000 jeunes médecins hongrois quittent chaque année leur patrie pour trouver un emploi mieux rémunéré à l'étranger. Cette massive émigration des professionnels de santé pénalise aujourd'hui le bon fonctionnement des hôpitaux du pays.