Trois ans après le déploiement de WSL en Wallonie, le bilan est jugé positif même si les créations d'emplois restent limitées. Le nombre de jeunes entreprises high tech aidées par l'incubateur wallon a été multiplié par trois.