Ce jeudi, la Chambre a adopté un projet de loi porté le ministre des Affaires sociales, Frank Vandenbroucke. Il est baptisé "trajet retour au travail". Le but : sanctionner les malades de longue durée qui ne peuvent en apporter la preuve et les entreprises dont le nombre de malades est trop excessif. La nouvelle législation entrera en vigueur le 1er janvier 2023.