Les places boursières ont affiché leur enthousiasme ce lundi après la recommandation du FBI de ne pas poursuivre Hillary Clinton. La candidate démocrate reste la favorite des investisseurs à l'élection présidentielle américaine face à son rival républicain Donald Trump.