Malgré des résultats financiers très positifs au troisième trimestre de cette année, Facebook a vu son titre chuter en bourse. La cause : la politique d'investissement du géant des réseaux sociaux inquiète les actionnaires.