Un site à l'abandon, c'est tout ce qu'il reste aux mineurs de Blyvooruitzicht, depuis que l'entreprise a été placée en liquidation judiciaire il y a 4 ans. Comme beaucoup d'ex-salariés en Afrique du Sud, ils n'ont reçu aucune compensation, et les pouvoirs publics ne font rien pour eux.