Les courses de motos se démocratisent au Kenya, attirant de plus en plus de motards en quête de vitesse. Et malgré des efforts pour améliorer les conditions de sécurité, avec des compteurs affichant plus de 300 km/h, le danger reste palpable.