Le ministre de la mobilité, Georges Gilkinet, a présenté cet après-midi les nouveaux contrats de gestion de la SNCB et d'Infrabel devant la Commission mobilité. L'aspect social des objectifs fixés pour le rail belge pour les 10 prochaines années a du mal a passer auprès du syndicat CGSP cheminot. Près de 2000 emplois seront supprimés d'ici 2032.