Chaque année, entre 4 et 5% des déclarations fiscales ne sont pas rendues au fisc. Désormais, une amende de 50 euros sera infligée au contribuable qui ne répond pas au premier rappel.