Les opérations boursières sont dans le collimateur de la Suédoise. Les négociateurs fédéraux envisageraient de déplafonner la taxe sur les opérations de Bourse et de mettre en place une taxation sur les plus-values en actions. Le risque? Faire fuir les investisseurs.