Les organisations criminelles privilégient les conteneurs pour transporter des produits contrefaits. Selon l'OCDE et l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle, 56% de la valeur totale des contrefaçons saisies dans le monde en 2016 étaient transportés sur des porte-conteneurs.