Avec son crâne couvert de points de suture, Ahmed Abou al-Homs gardera à vie les séquelles des blessures infligées par les balles en caoutchouc tirées par des policiers israéliens à Jérusalem.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.