Les partenaires sociaux saluent les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. Mais pour faire face à leurs conséquences sur l'activité économique, la CSC voudrait généraliser le régime de chômage temporaire décidé dans le cadre du Brexit. Un régime plus coûteux pour les employeurs, ce qui n'est évidemment pas au goût de la FEB.