64% des entreprises britanniques pensent que le Brexit sera mauvais pour leur chiffre d'affaires. Conséquences: des projets d'embauches et d'investissements sont gelés. 22% des patrons interrogés envisagent même de délocaliser certaines opérations.