L'interdiction du chalutage dans les eaux de Hong Kong a porté un coup sans doute fatal à la pêche, en déclin depuis plusieurs années, laissant un goût amer aux pêcheurs qui ont forgé l'identité du territoire.