Vu l'interdiction de voyager, les propriétaires d'animaux restent cloîtrés chez eux en bonne compagnie et les infrastructures d'accueil se retrouvent vidées de leurs pensionnaires...