Les paysans des Hauts-Plateaux du Vietnam ne savent pas tous ce qu'est un cappuccino ou un latte. Mais ils surveillent en temps réel le cours de la petite graine qui les compose, plus d'un siècle après son introduction par le colonisateur français.