Ils ont grimpé en moyenne de 9,8% sur un an, du jamais vu depuis le choc pétrolier de 1974 !