D'août à janvier, les prix des vins français avec appellation ont bondit de 18% sur un an. Une envolée particulièrement importante pour les Bourgogne (+32%) et pour les Bordeaux (+20%).