La crise de la Covid-19 a poussé les prix immobiliers à la hausse comme jamais depuis 2006. Des prix qui ont augmenté de 7,3% en moyenne au niveau mondial. Une situation qui suscite des inquiétudes quant aux bulles potentielles que cela pourrait créer.