Les ministres des finances du G20, réunis à Washington ont promis de s'attaquer ensemble aux problèmes de pénuries qui touchent l'ensemble de la planète, sans toutefois proposer de solution miracle. Dans le monde de l'après-crise, les économies les plus développées ont également déclaré vouloir soutenir les pays en développement, afin de ne pas alimenter une reprise à deux vitesses.