Dilma Rousseff et Aécio Neves sont au coude à coude dans les intentions de vote alors qu'ils entament leur dernière ligne droite pour l'élection présidentielle. Au centre de toutes les attentions, l'électorat pauvre du Brésil que les deux candidats tentent de séduire.