Dans le cadre de la crise sanitaire, l'Union professionnelle du secteur immobilier demande aux propriétaires de biens commerciaux de renoncer à une partie des loyers.