Augmenter les gains de productivité et relever le taux d'activité. Voilà deux pistes de réformes structurelles qui permettraient réellement de soutenir l'économie belge à long terme, selon une étude d'ING basée sur des projections à long terme (2014-2050).