338 millions. C'est, en dollars, le bénéfice engrangé par la Fifa sur la période 2011/2014. De quoi faire grimper les réserves à 1,5 milliard de dollars.