Les avancées de la robotique au Japon suggèrent que le fossé entre humains et machines se réduit et certains androïdes se voient déjà hôtes d'accueil en magasin, voire journalistes.