Vidée d'une bonne partie de ses habitants, Détroit tombe littéralement en ruines. Les théâtres, la gare et des gratte-ciels abandonnés sont devenus des attractions pour les touristes qui visitent la ville.