L'organisation internationale du travail a analysé les données de 136 pays à travers le monde. Conclusion, l'évolution salariale, sans inflation, a ralenti, passant de 2,4% en 2016 à 1,8% l'an dernier.