Une bonne centaine de personnes ont manifesté devant le cabinet du ministre des Pensions contre le contrôle des bénéficiaires de la Grapa par les facteurs. Depuis l'été dernier, le Service fédéral des Pensions a confié à Bpost la vérification domiciliaire de ces seniors. Une nouvelle procédure de contrôle fortement controversée.