L'augmentation des stocks de pétrole dans les pays de l'OCDE devrait accroître la pression sur le marché. Le baril de pétrole valait moins de 45 dollars en fin de semaine, soit une réduction de plus de 60% de sa valeur depuis mi-2014.