L'inconnu après 16 ans de stabilité : l'Allemagne tourne ce dimanche la page Angela Merkel lors d'élections législatives plus indécises que jamais. Quelle majorité succèdera à la coalition centriste ? Jamais l'incertitude n'a été aussi grande. Les voisins européens de l'Allemagne ont donc les yeux tournés vers ce scrutin alors que l'influence de Berlin sur la conduite des affaires européennes est déterminante.

Selon la FGTB, il étaient 15.000 personnes à manifester à Bruxelles. 7000 selon la police.... En tout cas, pétards et fumigènes accompagnaient un vaste cortège rouge vif, venu demander la réforme de la loi de 1996. Pour la FGTB, la pandémie a en effet montré à quel point la loi, qui impose une norme commune, était déconnectée de la réalité en 2021.

Selon la FGTB, il étaient 15.000 personnes à manifester à Bruxelles. 7000 selon la police.... En tout cas, pétards et fumigènes accompagnaient un vaste cortège rouge vif, venu demander la réforme de la loi de 1996. Pour la FGTB, la pandémie a en effet montré à quel point la loi, qui impose une norme commune, était déconnectée de la réalité en 2021.

Le Ministre-Président wallon dans un simulateur d'Alstom à Charleroi. Elio Di Rupo teste le train automatique. C'est le fruit d'un travail de recherche de plusieurs années cofinancé par la Région. Alstom a signé un premier contrat cette année avec les chemins de fer luxembourgeois.

Les patrons flamands, représentés par le Voka, ont qualifié la colère syndicale de disproportionnéé et incompréhensible. Du côté de la FEB et d'UCM on rappelle que la loi de 96 concerne également la compétitivité des entreprises. La changer nuirait à la position concurrentielle de la Belgique.

Orange fête ses 25 ans dans notre pays. Et à cette occasion, le deuxième opérateur mobile du royaume lance une nouvelle marque lowcost, destinée principalement aux utilisateurs de données. Une nouvelle segmentation du marché à l'image de ce que fait Proximus avec Scarlett, notamment

L'Exposition universelle de Dubaï débute dans une semaine. L'occasion pour les pays participants de se dévoiler au monde sous leur meilleur jour. La Belgique sera bel et bien présente, avec ses entrepreneurs prêts à décrocher de nouveaux marchés dans la région.

La direction du groupe de logistique Kuehne Nagel a annoncé la fermeture de son site nivellois d'ici l'automne 2022. Une procédure de licenciement de 549 personnes a été lancée.

Un conteneur dans son jardin. C'est ici que le docteur Celestri à Trooz va bientôt recevoir ses patients. C'est peu de chose mais ce lieu lui permet de relancer son activité. Son cabinet dans sa maison a été entièrement dévasté.

Le géant chinois de l'immobilier au bord de la faillite Evergrande est parvenu à un accord avec des porteurs d'obligations afin d'éviter de se retrouver en défaut de paiement. Mais le géant immobilier, dont le siège se trouve à Shenzhen, est loin d'être tiré d'affaire compte tenu du montant total de sa dette.

La plus grande maison de disques au monde, Universal Music Group, fait ses débuts en Bourse avec éclat. L'action grimpe à rapidement à 25 euros, c'est beaucoup plus que le cours de référence fixé la veille par Vivendi.

Le magasin Yuman à Bruxelles, 1.000 m2 de produits issus de l'économie circulaire. Créé il y a trois ans, l'enseigne connaît une croissance à deux chiffres. Ses cofondateurs ont décidé de lever des fonds pour financer un développement dans le pays.

Depuis son lancement microStart a financé environ 4500 indépendants au travers de plus de 6000 microcrédits. Aujourd'hui leader belge dans ce domaine, l'organisme fournit des prêts professionnels mais également des formations et du coaching.

Voilà le contrat de gestion de la SFPI revu et corrigé. Désormais, le bras armé du gouvernement fédéral va centraliser en son sein les grandes participations de l'Etat. Il faut dire qu'en temps de crise, la société fédérale de participation et d'investissement joue un grand rôle.

Après la mobilisation de la Flandre, de la Wallonie, et du niveau européen via le fonds de solidarité et la réorientation d'un partie d'une plan de relance, c'est au tour du fédéral d'intervenir financièrement pour soutenir la reconstruction estime le Secrétaire d'Etat à la relance Thomas Dermine. Une aide qui pourrait représenter 600 millions d'euros pour la Wallonie. .