Des syndicalistes et militants des droits de l'Homme ont disputé lundi à Bruxelles un match de foot symbolique pour dénoncer "l'esclavagisme" prévalant selon eux au Qatar, en plein chantier pour le Mondial 2022.