Après trois ans de recul, les revenus du secteur des télécoms ont enregistré une hausse de 2,4% en 2015. L'utilisation croissante des données mobiles notamment explique cette tendance, qui profite surtout à Proximus et Telenet.