Les ventes de voitures ont baissé de 22% en février par rapport à l'an dernier. Un nouveau recul pour le secteur après la chute du mois de janvier. Le salon de l'auto virtuel n'a pas eu autant d'impact que le salon physique, évidemment. Et les consommateurs sont prudents dans un contexte de pandémie.