Jusqu'ici cantonnées aux salles de ventes, les ventes publiques vont bientôt pouvoir s'organiser sur Internet. Une modernisation suceptible d'attirer un nouveau public friand de nouvelles technologies.