Près de 25,000 personnes auraient été tuées par une vague de gaz toxique qui s'est échappée d'une usine de pesticides à Bhopal le 2 décembre 1984. Trente ans plus tard, de nombreux survivants paient encore le prix de la pire catastrophe industrielle au monde et se battent pour que justice soit faite.