C'est un ouf de soulagement pour les riverains, mais pour l'aéroport de Liège, c'est un sacré coup de frein. Les contraintes liées au nouveau permis d'exploitation sont trop sévères selon Liege airport et risque de freiner les ambitions annoncées. Un recours a donc été introduit. Parmis les préconisations de ce nouveau permis: le plafonnement à 50 mille mouvements par an.. Une réduction importante des vols de nuits est également exigé.