Dans la petite localité d'Ilovaïsk, les habitants émergent peu à peu des abris, après un douloureux siège de trois semaines. Durant cette période, ils ont dû survivre alors que leur ville faisait l'objet de combats acharnés entre forces loyalistes ukrainiennes et rebelles prorusses.