Des militaires déployés dans les rues de Bangkok. L'armée thaïlandaise a proclamé la loi martiale, mais se défend de mener un coup d'Etat. La situation inquiète les partenaires économiques du pays.