Dans un Tokyo surpeuplé, il est désormais possible de louer un chien à quatre pattes le temps d'une promenade ou d'une séance de câlins, et de profiter de l'affection d'un toutou sans en avoir les inconvénients.