Le groupe bancaire allemand Deutsche Bank, géant européen du secteur, prévoit une très lourde perte nette au troisième trimestre et envisage une possible suppression de son dividende au titre de 2015.