En bordure du centre délabré de Johannesburg, une petite communauté branchée a su trouver sa place dans le nouveau quartier de Maboneng, un endroit propre et sûr surgi au milieu de nulle part, où Noirs et Blancs se croisent comme dans un rêve d'Afrique du Sud post-apartheid.