Un an après l'intervention militaire de la France contre les jihadistes, le Mali a contre toute attente retrouvé la stabilité politique mais reste confronté à l'insécurité dans le Nord.