La classe politique américaine a rendu un hommage unanime à Nelson Mandela mais dans les années 80 Madiba était encore considéré comme un "terroriste" par certains. Ronald Reagan a même utilisé son droit de véto pour tenter d'empêcher des sanctions contre le régime d'apartheid en Afrique du Sud.