Les banques Goldman Sachs, BNP Paribas, Barclays et HSBC ont conclu des accords séparés d'un montant total de près de 900 millions de dollars, pour l'abandon d'une plainte collective d'investisseurs s'estimant lésés dans le scandale de manipulation du marché des changes.